Propriétaire spolié de son Bien foncier

Cela fait partie depuis un certain temps, de faits divers rapportés par la presse marocaine, qui devient presque chronique.  Et y’a vraiment de quoi s’inquiéter et de quoi mobiliser tous les appareils régaliens de l’état marocain, justice, intérieur, affaires MRE,  CCCME, la Conservation foncière, et les services psychiatriques des hôpitaux marocains.

De quoi s’agit -il enfin?

Propriétaire spolié de son Bien.

De la mésaventure vécue par un MRE, Chibanis marocain vivant à l’étranger, en France pour être précis,  mésaventure dévoilée par Al ahdath, quotidien marocain à sensations et à large diffusion.

C’est l’histoire d’un MRE, chibani, qui à force de petites économies réalisées en se privant de tout, du l’essentiel comme du superflu, a acquit un terrain foncier constructible, en espérant réaliser une plus-valu importante. Le rêve ne se réalisera jamais puisque des rapaces experts en spoliation de biens immobiliers d’autrui, et ayant des bras longs avec certains agents des administrations et la bénédiction de faux témoins, vont briser ce rêve et priver le propriétaire de son terrain.

https://www.bladi.net/kenitra-mre-france-mort-terrain,56132.html

A l’aide de faux certificats de décès du propriétaire, un individu s’est fait déclarer son seul et unique héritier, obtenu toutes les autorisations pour bâtir un immeuble sur le terrain spolié.

Cette affaire révèle l’activisme de la mafia immobilière dont sont victimes en particulier les Marocains Résidents à l’étranger  (MRE) qui sont loin de leurs biens et qui naguère ne pouvaient surveiller ni savoir  ce qui pourrai arriver à leurs propriétés.

Pour remédier à ce problème et donner une base pérenne à la propriété la Conservation foncière a mis en ligne, un portail d’où l’on peut obtenir un Certificat de propriété et être informé, “mohafadati.ma”. Selon la Convention signée entre le Ministre chargé des Marocains du monde, M. Benatiq, et le directeur de la Conservation, foncière le propriétaire pourra suivre  l’état de son bien par SMS ou par émail si son celui-ci était victime d’une tentative de spoliation.

Cela aussi est dans le viseur du notre site: informer les propriétaires sur les lois qui les protègent et les démarches à entreprendre pour protéger son bien, et éviter une éventuelle spoliation et récupérer son bien si par malheur celui-ci venait d’être illégalement acquit par un faux propriétaire.

Author: M.E

Ancien RME: Résident Marocain à l'Etranger ; devenu MRE: Marocain Résident à l'Etranger. Fils d'un CHIBANIS, Babaha, qu'ALLAH lui fasse demeure au Paradis.